AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Le marchand de meubles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kichigai Tensai
Mage de Rang E
Mage de Rang E
avatar


Messages : 27
Date d'inscription : 24/06/2014
Age : 25
Localisation : Quelque part en train de se promener. Quelque part.
Aucun Avertissement

Feuille de personnage
Missions:
Estime: 2
Expérience: (54/150)

MessageSujet: Le marchand de meubles   Lun 22 Sep - 19:14

Contexte : Un homme de la haute société dirigeant une grande entreprise de meubles a choisi de se déplacer de Crocus à Era, mais il recherche une escorte compétente et peu nombreuse. Il préfèrerait voyager le plus discrètement possible.
Objectif primaire : Escorter le plus sûrement possible votre homme.
Objectif secondaire : /
Lieu : Crocus
Expérience : 10Px


J'aime la forêt. La plupart du temps. Quand les voleurs ne sont pas là, c'est un endroit magnifique. Mais lorsque l'odeur de bandits flotte dans l'air, ma paranoïa ressort comme le diable de sa boîte.
Parfois ma lame avec.

Notre groupe n'était composé que de quatre personnes : mon client, Ranford-sama, sa secrétaire Penny-chan, son homme de main et majordome Trample-san et moi. J'avais eu un peu de mal à convaincre Ranford-sama que les dix gardes et le char d'assaut n'étaient pas obligatoires, sa paranoïa dépassant presque la mienne. Mais quand j'ai précisé que je venais de Sabertooth, il a finalement cédé. Être membre d'une guilde célèbre, ça a du bon parfois.

Bref, les malandrins qui nous ont attaqué pensaient simplement s'en prendre à une famille noble ou bourgeoise en déplacement. Erreur. L'adolescent mal peigné est un mago de Sabertooth.
Ils étaient sept. Grâce à quelques passes à l'épée, j'ai mis à terre deux d'entre eux. Deux étaient des archers perchés dans des arbres, les deux derniers des fantassins. L'un avait pris Penny-chan en otage, menaçant son cou fragile avec un joli poignard, le second, visiblement le chef, avait tendu une main inquisitrice en quête d'un pourboire pour le spectacle de cape et d'épée. C'est comme ça que j'ai découvert que Ranford-san était également très radin. D'où sa maigreur. Ranford-san ressemblait plus à un poireau en costar qu'à un PDG d'une entreprise de meubles.

Je n'avais pas trop envie de m'éterniser ici. Je passai donc en mode observation.
Étape 1- Libérer Penny-chan.
Étape 2- Faire tomber les archers.
Étape 3- Bourriner sur les bandits restants. S'il en reste.
C'est parti.

Mirâ no Pasu (traduction : Chemin de miroirs)
Avant que l'ennemi n'ait eu le temps de comprendre ce qu'il se passait, grâce à mes miroirs, j'étais derrière lui. Faisant tourner mon fourreau, j'assénai un grand coup sur un tendon sous l'épaule du bandit. Presque instantanément, son bras retomba le long de son buste. Deux ou trois coups en plus et mon ennemi se retrouva le nez dans la poussière. Je sentis alors que quelque chose avait passé mon miroir de transfert derrière moi. Couvrant rapidement mon fourreau d'un miroir de renvoi, je me retournai et me mangeai le pommeau d'une dague dans les dents. Par réflexe, j'effectuai alors un mouvement de pince avec mon épée et son étui. Le fantassin qui venait de m'agresser se retrouva avec une veine sur le côté bien ouverte et... et puis c'était tout parce que mon fourreau avait propulsé le voleur sur ma lame.
Ce fut à son tour de découvrir le goût de la terre. Restaient les deux archers.

Expérience : je couvris ma lame d'un miroir de renvoi et donnai un grand coup horizontal vers les branche où se tenaient les tireurs.
Résultat : le haut de quelques arbres fut découpé, ou plutôt arraché, et mes cibles tombèrent comme des poires, s'assomant sur le sol.
Plus besoin d'une étape 3.

Un petit quart d'heure et quelques récupérations de bourses plus tard, une fois Penny-chan remise de ses émotions, nous nous étions remis sur nos montures pour reprendre le voyage.
Il restait bien deux jours de voyage. Les moments que j'appréciais le plus étaient les repas : à la fois parce qu'on mangeait bien et parce que Trample-san était très fort pour raconter des blagues.

Un autre événement amusant de notre voyage : quelques jours plus tard, nous rencontrâmes une personne que je ne pensais vraiment pas croiser. Chrome.
Nous parcourions tranquillement un chemin le long de champs de blé lorsque d'un coup, un genre de portail magique apparut pile devant nous. En jaillit le magicien vagabond qui faillit bien rentrer dans les jambes de mon cheval. Sa première réaction :

Chrome : À manger ! J'adore le cheval ! (puis voyant qu'il avait un cavalier) Tiens, par contre, je ne suis pas trop pour la viande d'humain... Ah, mais je t'ai déjà vu quelque part ! Kichigai "Sairento" Tensai ! Comment vas-tu ?
Ranford-sama : Tu connais ce vagabond ?
Moi : Euh, oui. Ranford-sama, je vous présente Chrome, un ami rencontré en mission. Chrome, voici Ranford-sama,...
Chrome, m'interrompant : Le directeur de la boîte de meubles ?
Moi : Oui.
Chrome : Super ! Il faut que je vous remercie pour le lit que je vous ai acheté, l'autre jour ! Je l'ai encore sur moi, il est vraiment solide.
Ranford-sama : Merci.
Chrome : Bon, c'est pas tout ça, mais je meurt de faim. Vous auriez rien à grignoter, par hasard ?

C'est comme ça que deux saucissons, un fromage, trois baguettes de pain et une bouteille de vin disparurent définitivement de nos bagages. Durant le repas que nous fîmes, Chrome nous expliqua qu'il cherchait à se rendre à Gasher, mais qu'ayant fait une erreur en utilisant un cristal de téléportation, il s'était retrouvé dans une oasis dans un désert et avait fait tout le chemin restant à pied. En utilisant des portails de temps à autres. Ah, et par la même occasion, il affronta Trample-san dans un concours de blagues. Toutes plus nulles que les autres.
Il repartit le lendemain matin, après nous avoir dépouillé d'un peu de café, de quelques morceaux de pain et d'une tranche de jambon.

Reprenant la route, nous arrivâmes trois jours plus tard à Era.
Etant de plutôt bonne humeur parce que la fin du voyage s'était très bien déroulée avec un temps superbe, Ranford-sama nous invita à prendre un verre dans un café de la ville.
Il en profita pour me remercier de mon service.

Ranford-sama : Vous ne vous débrouillez pas trop mal pour un magicien de rang E. Je pense que vous pourrez aller loin.
Moi : Merci, monsieur.
Ranford-sama : Voici un salaire pour votre service : 200 pièces d'or. J'aimerais également vous donner un petit conseil concernant le combat.
Moi : Ah ?
Ranford-sama : Votre pouvoir magique vous permet de vous déplacer très rapidement, mais j'ai vu que vous pouviez également attaquer à distance. Vous devriez développer de telles techniques d'attaque à distance, le sabre que vous avez ne vous permet pas d'attaquer de près. Vous pouvez aller loin, mais pour cela, ne restez pas tout le temps près de votre adversaire. Apprenez le Kaze no Geijutsu.

C'est sur ces paroles que s'acheva ma première mission d'escorte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le marchand de meubles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail Heaven :: Earthland :: Magnolia :: Autres-