AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vance Lee
Mage de Rang E
Mage de Rang E
avatar


Messages : 67
Date d'inscription : 05/01/2014
Localisation : Behind you. wwwww
Aucun Avertissement

Feuille de personnage
Missions:
Estime: 8
Expérience: (34/450)

MessageSujet: Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance.   Lun 3 Mar - 21:41


VANCE LEE
« Mission de rang E »

Ça y est! Il reprenait du service. On lui avait confié une autre tâche que de sauver des petits poussins et de récupérer des chats : un vrai miracle! A quoi allait-il se frotter désormais? Il écouta d'une oreille distraite les instruction du maître de guilde, et partit aussitôt à la recherche de ses cibles. En gros, c'était quelque chose comme retrouver le gosse, le passer à tabac s'il le faut pour retrouver des meurtriers, leur cogner dessus, et récupérer la Belle. Apparemment, lesdits meurtriers avaient mal choisi leur cible, car si on avait appelé un mage pour éliminer la menace qu'ils représentaient c'était que les victimes étaient influentes, ou bien étaient bien protégées. C'était toujours le même scénario, ils pêchaient et ils en souffraient, mais ils n'apprenaient jamais de leurs erreurs. Enfin, ça c'était leur problème. La leçon qu'il allait leur administrer n'en serait que plus douloureuse. Vance devait cette fois se rendre à West York, ville qu'il avait déjà survolé afin de retrouver quelques otages, à peine âgés d'une dizaine d'années. Il sortit dans l'après-midi, saluant sa voisine, le geste était maintenant devenu une routine. Et dire qu'il y a une semaine à peine il évitait de l'approcher... Il commença alors la traversée d'Earthland, en train cette fois, harassé de tout le temps devoir marcher. Cette fois, il n'oublia pas son porte-monnaie et ne se fit pas jeter en plein trajet à travers la fenêtre du wagon. Et il en avait vécu des aventures de ce genre, il s'y connaissait bien... Arrivé à West York, après une petit demi-heure de marche, la première chose qui le surprit fut les lumières. En effet, la ville scintillait de milles feux, alors qu'il faisait encore jour. Plutôt... curieux. Le temps était bon, il s'était donc permis de venir sans son manteau. Il portait ce jour là une chemise bleue, aux manches écourtées, et un pantalon un peu plus léger. Le voir sans sa capuche était inhabituel, mais ça ne le gênait pas de dévoiler son visage au grand jour, en effet il faisait plutôt frais à Amnésia. Les mèches de ses cheveux légèrement hirsutes voltigeaient de temps à autre, mais il n'y avait pas vraiment de vent non plus.

Désormais, tout ce qu'il avait à faire, c'était commencer à recueillir les informations, c'est à dire retrouver le gamin. Le problème, c'est qu'il pouvait être n'importe où, peut-être même pas dans cette ville, peut-être qu'il n'était que de passage. C'était à se demander s'il existait vraiment. Quoiqu'il en soit, il avait intérêt à exister, sinon il traquerait tous les citoyens de cette misérable ville chatoyante, jusqu'à ce qu'il trouve enfin les coupables. Et ceux-ci bénéficieraient de la punition la plus exemplaire. Au lieu d'interroger les habitants un à un, il alla dans un bar, où se déhanchaient quelques dames de bonne société. Bien sûr, étant un bon garçon voulant protéger sa pureté des tentations, il ferma les yeux. Bon, d'accord, un seul œil. Il traça son chemin, allant droit au but, c'est-à-dire le barman. Il s'assit sur un tabouret, l'air détaché. Il commanda une boisson alcoolisée -un verre de whisky, en bref-, suite à quoi le barman se mit à le dévisageait d'un air soupçonneux. Ça devait être sa tête d'adolescent qui devait lui procurer quelques doutes. (N'oubliez pas les enfants : pas d'alcool avant vos dix ans.) Il allait pas lui donner sa carte d'identité, quand même! Et puis quoi encore? Il entama alors une conversation avec lui, le détendant un peu et le mettant en confiance. Mine de rien, il aborda le sujet dont il voulait parler depuis tout à l'heure. Il l'interrogea sur la rumeur du gosse, l'air désintéressé. Son interlocuteur ne lui apporta pas grand chose de plus pour sa mission, à vrai dire il n'était même pas au courant, et il doutait fortement qu'un enfant en sache grand chose. Tout ça lui semblait très louche, et à Vance aussi. Soudain, interrompant la musique entraînante et dynamique qui animait le bar, un groupe d'hommes rentra dans la pièce. Un coup de feu stoppa les festivités, on n'entendait plus que les cris des femmes et les pas agités des hommes. Pourtant les consignes étaient clairs, ils leur avaient dit de ne pas bouger. C'était dommage pour eux. Un deuxième coup réussit à les calmer, mais ça ne se fit pas sans dégâts. En effet, cette fois il n'était pas dirigé envers le plafond... Un cadavre gisait maintenant au sol, se noyant dans son propre sang. L'homme qui lui avait servi le verre s'était réfugié derrière le bar, les mains sur les oreilles, paniqué. Ils n'auraient pas du faire ça, ils allaient le regretter...

Les sourcils de Vance se froncèrent, tandis que quelques étincelles commençaient à se produire tout autour de son corps. Il était prêt pour le combat, il était déterminé à abattre cette bande d'ordures. Mais avant qu'il n'ait le temps de leur enfoncer leurs armes au plus profond de leurs cordes vocales, un autre personnage fit son apparition. Un bandana, fait en satin, cachait son visage, il y était inscrit "F.R.E.E". Quant à la partie visible de son visage, il possédait des yeux rouges comme le sang et des cheveux qui étaient aussi noirs que du charbon. Son manteau était noir, d'un tissu épais, mais quelques décorations ambrées y donnaient de la vie. Il poussait la chansonnette, sifflant un air qui lui était familier. La balle partit assez vite, achevant déjà un des ennemis. Sa main était allée beaucoup plus vite que son regard, c'était impressionnant. Il était également muni d'un katana, qu'il portait à la taille, le fourreau était recouvert d'ornement dorés, et un filet d'une teinte or pendait du manche. La lame était terriblement tranchante, il le savait, même s'il ne l'avait pas encore vue, il avait déjà vu ce modèle, et il en avait pâti. Par contre... Il n'en avait vu qu'un seul, de sa vie, mais il ne se souvenait plus de qui le portait. Mais plus important : ces voyous allaient ouvrir le feu... Il fallait l'aider! Il ne laisserait pas ces pourritures tuer un homme bon, et vider les caisses en levant les voiles, comme si de rien n'était, juste après. Vance leva sa main avec rapidité. Un symbole se forma devant lui, flottant dans les airs, c'était une croix, un sceau pour être plus précis. Un flux d'éclairs, à tirs séquencés sortit de sa main, pour éliminer trois des meurtriers. L'homme eut le temps de se cacher, échappant aux tirs des adversaires, qui, perturbés par le nouvel arrivant oublièrent assez rapidement l'autre invité. Il n'eût même pas le temps de balancer d'autres attaques, parce que un géant lasso noir, instable, sortit des mains de l'inconnu au bandana pour former un étau autour des ennemis. Vaincus, ils tombèrent au sol. Cul à terre. comme dirait Vance. C'est sûr que là ils faisaient moins les malins, à se débattre comme des fous! Bientôt, il n'en prêta plus attention, se concentrant sur l'autre... C'était un mage à priori.

En observant bien, il comprit que le lasso était en fait fait de foudre, qui avait tout simplement une autre couleur que la sienne. Curieux, mais pour ce cas-là, les ténèbres semblaient bien cacher de la lumière. Il n'aurait jamais cru ça possible. Plus tard, les clients et les employés vinrent leur serrer la main, à tous les deux, leur remerciant de leur avoir sauvé la mise, en évitant soigneusement de marcher sur le corps étendu au sol. Les regards des deux mages s'entrecroisèrent. Ils se comprirent tout de suite, tous les deux. Ils devaient parler, c'était urgent. Mais avant ça, il prendrait un des spécimens. En voyant que Vance voulait traîner l'un des malfaiteurs par le col, l'autre mage secoua calmement la tête et l'entraîna dehors. Pour une raison, ce mage lui rappelait quelqu'un, mais il n'arrivait toujours pas à déterminer qui. Peut-être qu'ils s'étaient croisés dans une mission? Il espérait que ce n'était pas un mage noir, il n'aimait pas se les coltiner. Franchement, pour avoir sauvé toute cette bande de rigolo sans hésitation, il devait être tout sauf un mage noir. Un mage d'une guilde sainte alors? Ah non! Tout sauf ça! Pas Fairy Tail, ce serait un affront. Ce n'était pas qu'il pensait à un quelconque complot qui les manipule tous et surtout, ce n'était pas parce qu'il pensait que ce n'était que des crétins, non, c'était juste qu'il détestait leur tête de bisounours à la... Bref. Une fois dehors, le mage put se présenter : c'était le gamin, dont le maître de guilde lui avait parlé. Le gamin?! Mais ce type faisait la même taille que lui! Vance semblait choqué, mais il le rassura aussitôt, il n'avait pas une quelconque maladie orpheline qui le grandissait de huit ans, c'était un code créé pour garder son anonymat, histoire qu'aucunes guildes noires, dont on ne citera pas le nom, intercepte le rapport et se serve de son identité pour en savoir plus sur la guilde. Ce serait une catastrophe! Mais il ne verrait pas pourquoi le rapport quitterait le bureau, ils étaient parano' là-bas. Enfin, d'après ce qu'il avait compris, le mage n'avait jamais répandu cette rumeur ici. C'était donc pour ça que le barman ne l'avait pas entendue. Mais comment était-il censé connaître la traduction de ce code? Une nouvelle fois, il lui expliqua qu'il l'avait normalement appris lorsqu'il avait était enrôlé à la guilde... Il n'était peut-être pas attentif ces jours là. Ces années-là, plutôt. Tout avait été prévu. Cependant, il n'était pas convenu que le mage d'Amnésia débarque comme ça dans ce bar, sans repaire, au contraire il lui avait donné les coordonnées pour le lieu de rendez-vous.

Vance s'exclama. C'était donc à ce moment qu'il dormait! Il reçut une tape sur la nuque de la part de son partenaire, qui s'éloignait à grands pas, agacé par l'immaturité du jeune mage. Il lui expliqua, en cours de route, que les brigands qu'il avait butés de sang froid se trouvaient être les kidnappeurs de la dame. Mais il n'était pas censé s'en occuper, d'après lui, même si le maître lui avait dit. Visiblement, il n'avait pas du tout les mêmes instructions. Après une heure de marche, ils arrivèrent devant une maison. Ils entrèrent en défonçant la porte, sans grand ménagement. Ils fouillèrent dans toutes les pièces. Rien... Ils arrivèrent à une salle, rempli de quelques outils coupants, métalliques.... On se serait cru chez le dentiste. L'homme masqué se dirigea vers le sol, et tapa du pied. Il y avait une trappe juste en dessous. Son pied s'entoura d'un flux de foudre noirâtre, qui détruisit le sol. Vance esquissa un sourire arrogant. Bah, pas besoin de chercher la clé, au moins. En dessous, se trouvait le sous-sol, recouvert de carrelage. Il y avait un lit, et dessus, une jeune femme, qui sanglotait. Une chaîne était enroulée autour de sa cheville, la maintenant prisonnière. Ils se présentèrent tour à tour, suivi d'un charmant sourire, puis cassèrent la chaîne grâce au poing foudroyant, envoyant voltiger les bouts de métal en l'air. Voilà qui était fait : otage récupéré! Ils la délivrèrent à son domicile, elle ne ressortait de la Mort qu'avec quelques séquelles, elle était un peu choquée, mais sinon tout allait bien. Bon, son mari était mort, abattu froidement sous ses yeux, mais tout allait bien. Quant au mystérieux mage, il s'en alla, le laissant tout seul. Il lui promit qu'ils se reverraient, et sur ces mots, Vance rentra chez lui, en train... Cet homme lui rappelait, d'une certaine façon, un ami proche, très proche, leur amitié, tant que leur rivalité, était de longue date... Qui était-ce? Son frère.

Spoiler:
 

_________________

Je t'humilierai, je te briserai... puis je te changerai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Plus la patience est grande et plus belle est la vengeance.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail Heaven :: Earthland :: Autres villes de Fiore :: West York-