AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 L'homme aux boules en or.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vance Lee
Mage de Rang E
Mage de Rang E
avatar


Messages : 97
Date d'inscription : 05/01/2014
Localisation : Behind you. wwwww
Aucun Avertissement

Feuille de personnage
Missions:
Estime: 8
Expérience: (34/450)

MessageSujet: L'homme aux boules en or.   Mer 26 Fév - 13:34


VANCE LEE
« Mission de rang D »



Encore une nouvelle tâche, décidément! En ce moment, les missions pleuvaient, et ce n'était pas pour le déplaire. Cette fois, c'était une simple escorte. Simple escorte? Si c'était une simple escorte, on n'aurait pas engagé un mage pour s'en charger. En effet, il fallait protéger les marchandises d'un homme qui craignait de se les faire dérober. A ce qu'il sache, cette pratique se faisait très peu. Cependant, quelque chose, son instinct peut-être, le conduisait à penser que la richesse était monté à la tête de son client, et qu'il était devenu paranoïaque. C'était le scénario le plus probable. Dans tous les cas il allait devoir lui donner un coup de main. La destination? Crocus, capitale du royaume de Fiore. Il attendit l'homme qu'il devait escorter aux abords des frontières du territoire d'Amnésia. Quand il le vit arriver, il n'était pas seul, en effet, il était bien accompagné... Environ une dizaine d'hommes de mains l'entouraient. Le client était installé dans un fiacre, il portait une chemise dont les boutons peinaient à tenir sous le tas de graisse, son souffle était rauque et de la sueur coulait le long de son front. Ridicule! C'était le cliché même que Vance avait imaginé, il s'était forcé à ne pas craquer, mais impossible! Il esquissa un sourire stupide, avant de se tordre de rire. L'homme tenta de lui jeter un regard menaçant, mais cela ne fit qu'accroître l'hilarité du mage. Il frappa sur le bois du véhicule, pour qu'il cesse de ricaner bêtement. Les gardes qui l'entouraient ne faiblissaient pas, ils gardaient toujours la même expression figé. Cependant, en observant bien, le jeune homme crut apercevoir un sourire en coin sur un visage inconnu.

« Qui m'a filé un idiot pareil? beugla l'homme en se débattant sur le siège du fiacre
- Quand tu bouges ça fait des vagues! Attention ne souris pas ça me fait mal aux yeux! »

Un coup de poing dans le ventre, de la part d'un garde suffit à le calmer. Il tomba sous le choc, et se releva en pestant, ne rajoutant plus un mot. Il pouvait entendre le rire du vieil homme suivre cette attaque. Ils commencèrent leur voyage. Le mage marchait indéfiniment à côté de lui, en boudant : il n'avait pas le droit de monter dans le fiacre. De toute façon, il ne saurait pas comment il allait se placer sous tout ce tas de chair. La traversée se passa sans trop d'ennuis, à part la soif et la faim qu'avait Vance, qui n'avait pas non plus le droit de casser la croûte avec le client. Il n'y avait plus que deux kilomètres qui les séparait de leur destination. Ils le savaient parce qu'ils sentaient la puanteur de la joie, des poneys volants et des licornes roses d'ici. Horripilant. Au moins, ils étaient d'accord sur quelque chose. Ils s'étaient arrêtés dans une forêt, remplis de ronce et de bestioles toutes plus affreuses que les autres. -les oiseaux, et les petits lapins bien sûr- Le jeune homme était en train de ranger ses affaires, dans son sac qu'il avait déposé sur un tronc d'arbre. Il se posait tellement de questions. Pourquoi avoir emmené avec lui un mage si il avait toute son armée avec lui? Peut-être qu'il était parano' au point de penser qu'une dizaine d'hommes ne pourraient pas suffire contre quelques brigands de pacotille... Mais des mages de pacotille, sûrement. Ah, il n'était pas si bête que ça, en fait. Mais bien parano'. Soudain, le faisant sursauter, une petite main tira sa manche. Toujours être sur ses gardes! Il soupira, rassuré. Ce n'était qu'un enfant. Il le détailla...

Des habits déchirés, une peau sale et quelques blessures. Ses yeux en amende le fixaient comme des petites étoiles, tandis que ses mains étaient formés en demi-cercle. Un léger sourire attendrissant effleurait ses joues. L'enfant faisait l'aumône. A lui. Mais derrière cette petite tête angélique, relié par une ceinture, se trouvait une lame tranchante en forme de lune. C'était le rictus de la Faucheuse, qui allait enlever la vie au jeune mage. Le sourire, le geste, le regard... tout n'était que comédie, répété des centaines de fois. Le moment où tu plonges ton regard dans ces yeux, et tu leur donnes de la sympathie... est le moment où ils te volent tout. Sortant des buissons, deux autres enfants suivirent. Vance ricana. C'était Robin des Bois et sa clique, ou quoi? Mais il déchanta vite, en voyant arriver les adultes... Des brigands, arborant un sourire railleur et se craquant déjà les poings. Le jeune mage fronça les sourcils, et poussa l'enfant d'une main, le projetant sur le sol. Il aperçut vaguement la forme du poignard dans son dos mais n'en prit pas compte. Ses adversaires l'attaquèrent à mains nues, certains portaient des armes mais il les élimina bien rapidement. Bientôt, quelques éclairs se formèrent autour de lui, blessant les brigands qui essayaient de le frapper. Il n'en restait plus que deux. Ils foncèrent sur lui, poing en avant. Il sauta par dessus eux, sans même réfléchir. Quand il ré-atterrit, une décharge électrique se propagea sur le sol, achevant les derniers survivants.

Il se retourna, laissant les corps des ennemis abattus pour observer les enfants, qui, craintifs, avaient abandonné leur arme. S'ils s'étaient retrouvés là, c'était qu'ils n'avaient pas de foyer, pas de famille pour les recueillir. Les laisser là ce serait comme de les envoyer se faire tuer. Il fit signe au garçon qui l'avait interpellé de se rapprocher. Il s’exécuta. Le mage lui chuchota quelque chose à l'oreille, et à la place du visage attristé du petit homme, se trouvait un grand sourire, qui partait jusqu'aux oreilles. Il lui laissa son sac, et partit aussitôt rejoindre son client, qui s'était avachi sur le siège de son fiacre. Ils arrivèrent sans encombres à Crocus, et sans un mot, Vance se contenta de lui jeter un regard inexpressif, avant de retourner voir les enfants. Ils l'attendaient, assis en cercle sur l'herbe. Il esquissa un sourire, et ils se levèrent, commençant à le suivre. Il avait l'air si sûr de lui, mais... Où allait-il aller? Peut-être qu'ils seraient bien accueillis à la guilde? Il ferait en sorte qu'ils se sentent chez eux. En tout cas, hors de question de les laisser aux mains de gens malhonnêtes... Il rentra au repaire, et fit son rapport, comme d'habitude. Il se débrouilla pour installer ses nouveaux compagnons chez lui.

Spoiler:
 

_________________

Je t'humilierai, je te briserai... puis je te changerai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'homme aux boules en or.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail Heaven :: Earthland :: Crocus :: Autres-